HOME / LE DRAPEAU / LE BLASON / L'HYMNE / PRÉCÉDENT







Aux armes, Bayamais. 
La Patrie vous contemple avec fierté. 
Ne craignez pas une mort glorieuse, 
mourir pour la patrie, c'est vivre.

Vivre dans les chaînes, c'est vivre 
soumis à l'offense et à l'opprobre. 
Ecoutez le son du clairon 
Aux armes, vaillants, courrez!

L'Hymne de Bayamo, composé le 14 Août 1867
par
Perucho Figueredo


Chorale:

Chour Infantile / 0'34''

  Audio        
     
Chour de l'Institut Cubaine de
la Radio et de la Télévision / 0'36''
  Audio        
     
Bande:
Fanfare Nationale de Concert / 0'53''   Audio        
     
Orchestre:
Orchestre Symphonique National / 0'55''   Audio        
     
Chorale et Orchestre:
Chour de la Centrale des Travailleurs
de Cuba (CTC) et Orchestre 1'05''
  Audio