HOME / LE DRAPEAU / LE BLASON / L'HYMNE / PRÉCÉDENT

Manuel Muñoz Cedeño (Bayamo 1813 -1895)

Considéré comme l'un des musiciens les plus réputés du XIX ème siècle. Né le 1 er Janvier 1813, dans une modeste maison coloniale de la rue Mercaderes, aujourd'hui Maceo, de Bayamo, qu'occupe actuellement le Musée Provinciale de cette ville ; limitrophe de la maison où naquirent des éminents cubains, Carlos Manuel de Céspedes y Tristan de Jesús Medina.

Ses parents Calixto Muñoz et Francisca Antonia Cedeño, familles ayant une très bonne réputation et respectées en ces temps. Dès sa jeunesse il s'inclina, avec beaucoup d'amour, vers la musique, mais il apprit d'autres offices comme ceux de maçon et de maître d'ouvre.

Son grand intérêt pour la musique le conduisit à jouer plusieurs instruments : Flûte, piano, guitare, violon et violoncelle, le convertissant en un compositeur réputé. Il fut maestro de chapelle à l'Eglise Majeure et fonda un orchestre de musique culte, sacrée et populaire qui devint le plus important de la ville.

irigeant son orchestre, le 11 Juin 1868, il joua pour la première fois dans le Te Deum et la Procession du Corpus Christi et en présence des autorités espagnoles, la marche subversive de Perucho Figueredo: La Bayamesa, qui devint postérieurement l'Hymne National de Cuba.

A la prise de la ville de Bayamo par les indépendantistes, il fut désigné Regidor del Ayuntamiento. Plus tard, quand la ville fut reprise par les colonialistes espagnols, il fut détenu et jugé ; bien que ceux-ci demandent à ce qu'il soit fusillé, la défense obtint son absolution.

Il meurt le 14 Décembre 1895, dans la même maison qui le vit naître.

armi ses ouvres figurent : Thème avec variations, pour clarinette ; Hommage, marche funèbre ; Ave Maria et les chansons Elvira, A la lune et Hermosa rubia (Charmante blonde).