HOME / LE DRAPEAU / LE BLASON

 

                  Le 13 Août 1867 s'est réuni le Comité Révolutionnaire de Bayamo dans la maison de l'avocat Pedro (Perucho) Figueredo,                pour élaborer les plans qui doivent désenchaîner le mouvement indépendantiste cubain. Là il fut suggéré au propre Figueredo            qu'il compose ''notre Marseillaise''. Cette nuit là, le 14 Août, le bayamais révolutionnaire composa de ce qui sera notre Hymne         National. Il l'appela La Bayamesa comme expression de son caractère révolutionnaire et du lieu où naquit la rébellion nationale.

   Le 8 Mai 1868, Figueredo sollicita au musicien Manuel Muñoz Cedeño l'orchestration de cette marche, chant épique qui se distançait des hymnes de profils sacrés, hymne de guerre et de victoire qui devait appeler au combat et exalter le sentiment patriotique. Le 11 Juin 1868, Figueredo arriva à le faire jouer dans l'Eglise Majeur de Bayamo. Quatorze mois après avoir créé la mélodie de notre hymne, Figueredo inclura les paroles.


  

Le 10 Octobre 1868 commença la Révolution et dix jours après, le 20 Octubre, Bayamo est prise par les forces insurrectionnelles. Au milieu de l'allégresse et du brouhaha des troupes rebelles, mélangées à la foule enjouée, au coté de Carlos Manuel de Céspedes et d'autres patriotes, et au milieu des cris qui sollicitaient les paroles de cet hymnes, Figueredo sorti un papier et un crayon de sa poche et croisant les jambes sur sa monture écrivit les paroles et recopiées de mains en mains, en chour avec la musique, l'Hymne fut chanté par tous pour la première fois. A partir de ce moment ses notes présidèrent tous les actes du mouvement indépendantiste et nous est arrivé, aujourd'hui, avec l'expression du caractère patriotique de notre peuple.

(Sources : Historia de Cuba, 1492-1898; formación y liberación de la nación / Eduardo Torres Cuevas y Oscar Loyola Vega.- C. Habana, Editorial Pueblo y Educación, 2002. 404 p. Ilus.).

 
Au sujet de l'Hymne    Partition    Musique