HOME / LE DRAPEAU / LE BLASON / L'HYMNE / PRÉCÉDENT

Carlos Manuel de Céspedes y del Castillo
(Bayamo, 1818-San Lorenzo, Sierra Maestra, 1874)

Initiateur du combat anticolonial. Avocat bayamés, il sacrifia ses biens pour la cause de l'indépendance. Il impulsa des mesures transcendantales. Sa forte personnalité révolutionnaire marqua un moment qui fit date dans le secteur des propriétaires terriens, il gagna le surnom de Père de la Patrie.

Né à Bayamo, Orient, actuelle province de Granma, le 18 Avril 1818. Il suivit les cours du premier enseignement au collège du Couvent de Santo Domingo, Bayamo, en 1829. De retour de ce dit centre, il voyagea à La Havane. En 1835 il continua ses études au Séminaire de San Carlos. Il se diplôma de Bachelier en Droit trois ans plus tard.

Il voyagea en Espagne en 1840 pour compléter ses études. Il obtint le titre de Licencié en Lois. De 1842 à 1844 il voyagea en France, Belgique, Angleterre, suisse, Allemagne, Italie, Grèce, Turquie, Palestine et Egypte. La connaissance qu'il avait de plusieurs langues lui permit d'étudier l'histoire et les institutions politiques de ces dits pays.

En 1844 il retourne à Cuba et s'établit à Bayamo comme avocat. Il fut directeur de la Société Philharmonique et de sa Section de Déclamation. En 1849 il fut l'avoué de l'Ayuntamiento de Bayamo. De 1852 à 1855 il fut emprisonné en trois occasions. Il collabora dans La Prensa (La Habana), El Redactor (Santiago de Cuba) et La Antorcha (Manzanillo), où il occupa en plus la charge de rédacteur.

Il exerça un papier important dans la Loge Buena Fe, constituée à Manzanillo en Avril 1868, et commença ses travaux conspiratifs.

Le 10 Octobre 1868, il leva les armes contre la domination espagnole, dans sa plantation La Demajagua, libéra ses esclaves et souscrivit la Déclaration d'indépendance , laquelle initia la Guerre des Dix Années. Il arbora une autre version du drapeau, confectionné des mêmes couleurs, et dix jours plus tard le fit flotter à la prise de Bayamo.

Le 27 Décembre il signa le Décret sur l'esclavage donnant la liberté aux esclaves représentées par leurs propriétaires pour le combat indépendantiste et aux esclaves appartenant aux éléments manifestement opposés à la révolution.

En Avril 1869, l'Asamblée de Guáimaro le désigna Président de la République en Armes.

Le 29 Mai 1870, son fils Oscar est fait prisonnier par les espagnols et fusillé, Céspedes ayant refusé de négocier la base de sa capitulation, fait qui démontre la fermeté révolutionnaire de Céspedes. Le 31 Décembre 1970, son épouse Ana de Quesada est faite prisonnière à son tour.

Le 27 Octobre 1873, la Chambre des Représentants le dépose de sa charge de Président de la République, accord qu'il respecta avec discipline. Il établi sa résidence à San Lorenzo, dans la Sierra Maestra, où il tomba au cours d'un combat inégal contre les espagnols, le 27 Février 1874.

Il est l'auteur du drame El conde de Montgomery . Il traduit du français El cervecero rey , de D'Arlincour, et Las dos dianas , d'Alexandre Dumas ; et du latin, un fragment de l' Enéide de Virgile.

Statue de Carlos Manuel de Céspedes

Estatua de Carlos Manuel de Céspedes
   
Parc Carlos Manuel de Céspedes, Bayamo, Granma   
  
Parque Carlos Manuel de Céspedes, Bayamo, Granma